Comment retirer son oeuf de yoni?

Il y a deux grandes traditions de la pratique de l’oeuf de Yoni.

La tradition Mexicaine avec l’oeuf en Obsidienne qui est pour moi comme une quête de vision à travers entre autre le rêve et qui va aller chercher les ombres cachées de notre personnalité. C’est une technique très puissante, que je ne recommande pas aux débutantes.

La seconde tradition est la pratique Taoïste de l’oeuf en jade. C’est une tradition vraiment passionnante, très interessante et qui à autant accès à un travail physiologique que énergétique. La personne ayant fait connaitre le Taoïsme en occident est Mantak Chia. Ses connaissances sont énormes et sont une mine d’informations pour beaucoup.

Depuis presque 25 ans de pratique, je me rends compte qu’en progressant, ma pratique de l’oeuf s’affine de plus en plus, et je me rends compte des carences de ces différentes traditions. J’avoue que je me dis que la version Taoïste de l’oeuf de Yoni a des lacunes pour les Femmes dans sont enseignement. Elle est très vieille, on peut dire d’au moins 5000 ans. Le temps a passé, nos connaissances se sont accrus sur le corps, sa physiologie, la psychologie, etc…

La pratique de l’oeuf de Yoni d’un point de vue Taoïste est très masculine. Trop pour moi. Ce n’est pas cohérent avec ma façon de voir la Femme, la féminité, le corps de la Femme…

C’est ce coté « Yang » qui me déplaît dans l’enseignement Taoïste, c’est à dire travailler uniquement sur la tonicité musculaire, sans prendre en compte l’opposé de cette tonicité : la détente !

Je ne vais pas revenir sur l’histoire des oeufs percés ou non, j’en parle dans cet article : http://free-moon.fr/oeuf-de-yoni-perce-problemes/

Et également dans cette vidéo :

Pour moi, l’oeuf de Yoni est un outil merveilleux pour les Femmes qui permet de se connecter à sa féminité avec douceur et qui à un sens dans toutes les étapes de la vie d’une Femme. L’oeuf de Yoni permet d’affiner énormément les ressentis, d’apporter une conscience, une attention et intention dans le bassin, le ventre et le vagin. Il oxygène les tissus, il crée une circulation, sanguine, énergétique, lymphatique, hormonale. Il agit également au niveau émotionnel, sur l’inconscient et les mémoires.

Pour plus de détails sur cet aspect de l’oeuf, il y a cette vidéo :

Lors de la première utilisation, lorsque vous insérez l’oeuf ,vous allez être fixée sur votre tonicité musculaire.

Il y a trois grands types de situations :

  • La Femme a un périnée tonique et arrivera à bien tenir l’oeuf.
  • La Femme a un périnée très peu tonique et ne pourra pas le garder dans son vagin, le poids de l’oeuf sera trop lourd et l’oeuf tombera directement.
  • La Femme a un périnée trop tonique et tiendra l’oeuf sans soucis, mais n’arrivera pas à relâcher son périnée pour laisser l’oeuf sortir.

Il y a aussi un autre aspect autour de ces 3 cas, c’est le fait que la très grande majorité des Femmes, pour ne pas dire pratiquement toutes n’ont aucun ressentis de l’oeuf. Elles sentent plus ou moins un poids, mais ne peuvent pas dire où l’oeuf est situé dans leur vagin.

Je parle en stage, en conférence etc de cet aspect et de comment y remédier. .. Je n’ai pas encore écrit d’article sur ce thème, mais il y a plein de solutions.

Le Périnée : le périnée est un ensemble musculaire. Plusieurs couches de muscles se succèdent les unes sur les autres et se croisent. Il y a des zones externes et des zones internes. Il est organisé en trois plans : le plan cutané et les organes génitaux externes, le plan superficiel et le plan profond.

Périnée

Le périnée a plusieurs rôles d’un point de vue physiologique :

  • Soutien de l’abdomen et des viscères : pour que les viscères fonctionnent correctement, un jeu de pression doit s’exercer au niveau de l’abdomen pour que les viscères puissent être mobiles sur leurs attaches. Cette pression se fait par la poussée du diaphragme en haut, la résistance de la colonne vertébrale en arrière, la paroi abdominale en avant et le périnée en bas. Si l’un de ces systèmes est plus faible, cela peut entraîner des troubles digestifs (constipation, hémorroïdes,…) et des descentes plus ou moins importantes des organes (en particulier en cas de faiblesse du périnée). Le périnée est comme une sorte de chaudron où repose les organes.
périnée
  • Tonus des sphincters : l’anus et la vessie possèdent des muscles appelés sphincters à leur extrémités, permettant le passage ou non des matières fécales et des urines. Ces sphincters font partis du périnée et leur relâchement peut occasionner des problèmes de fuites urinaires plus ou moins importantes lors d’efforts (toux, rire, sport…) et parfois des incontinences anales.
  • Gynécologie / vie sexuelle : un manque de tonus du périnée peut entraîner des troubles gynécologiques tels que des douleurs de règles mais également des douleurs pendant les rapports. La tonicité du périnée est également un des facteurs conduisant au plaisir du couple.

Le périnée a également plusieurs rôles d’un point de vue énergétique :

  • L’ancrage : c’est le chakra racine, celui qui nous aide à mettre les choses en action. Le points précis de ce chakra est au niveau du nœud pelvien, entre l’anus et la vulve (le centre du 8 sur la photo ci dessous). Un manque de tonicité musculaire entrainera un manque de racine, des problèmes pour avoir les pieds sur Terre et agir en conséquence.
Périnée
  • Siège de la kundalini (énergie vitale) : le périnée est également le siège de notre énergie sexuelle, énergie vitale et de notre créativité. Un manque de tonicité musculaire entraine des pertes énergétiques à ce niveau-là. C’est dans ce chaudron (voir l’image N°2) que nous les Femmes stockons nos peurs, nos colères, nos émotions cachées, nos vieilles mémoires (de notre lignée féminine, de vies antérieures etc…).
  • La confiance en soi : un périnée tonique est une bonne assise face au monde, aux autres, une bonne confiance en soit. Un périnée trop tonique peu avoir comme incidence un manque de capacité à lâcher prise par exemple, ou de trop retenir ces émotions etc… Pour toutes ces raisons, il est très important d’avoir et de garder des muscles périnéaux toniques, vigoureux, musclés etc… mais également d’avoir un périnée souple, détendu, décontracté etc… C’est un équilibre très intéressant à trouver, pas évident du tout, mais très important de mon point de vue. Le périnée doit TOUJOURS être en contraction ascendante. Ne JAMAIS pousser sur le périnée. Si vous poussez c’est une contraction, mais dans le mauvais sens. Il faut contracter vers le haut pour tenir l’oeuf, le faire bouger, essayer de dissocier les différents muscles etc… Et lorsque vous souhaitez le faire redescendre, il suffit de lâcher prise, se détendre et l’oeuf logiquement s’il n’est plus maintenu par les muscles va descendre.

S’il ne descend pas, il y a deux causes :

  • Soit vous avez un utérus rétroversé : voir les vidéos en dessous sur ce thème.
  • Soit vous n’arrivez pas à vous détendre suffisamment. D’une, dite vous qu’il ne peut rien se passer. Si l’oeuf reste quelques heures, ce n’est pas grave en soit. Il vaut mieux éviter trop de jours consécutifs, mais il ne peux rien vous arriver de grave. Vous avez juste un œuf dans le vagin 🙂 Il finira par redescendre (en général c’est dans les WC). Et de deux, vous pouvez essayer de le retirer avec les doigts. Et le plus intéressant de travailler la détente de vos muscles. Certaine Femmes ont l’impression d’être détendu dans tout le corps, mais elles gardent le périnée verrouillé. Un périnée « Béton » n’empêche pas forcément par exemple d’avoir des fuites urinaires. Cela est difficile à expliquer, mais comme dit plus haut, on peut dissocier les différents muscles du périnée et en avoir certain de trop musclés et d’autres pas assez. Tout cela est très subtil et très intéressant à explorer.

Retrouvez-moi également sur :

  • Instagram : ICI
  • Facebook : ICI
  • Youtube : ICI

Si vous êtes intéressées par la formation sur l’Oeuf de Yoni, c’est ICI

Pour voir les dates et les lieux de formation, c’est ICI

Lydia Vasquez (Free Moon).