Oeufs de Yoni percés : les problèmes

Cette question reviens souvent : « Est-ce que je dois prendre un Oeuf de yoni percé ou non ? »

Personnellement, je refuse de vendre des oeufs percés pour plusieurs raisons.

Les oeufs percés existent, car traditionnellement les taoïstes mettaient des poids au bout du fil pour un exercice. Cet exercice j’ai mis longtemps avant de pouvoir le faire. Je ne trouve pas que ce soit l’exercice le plus intéressant dans cette pratique et c’est pour moi le plus yang. Je ne vois pas l’intérêt de pouvoir soulever des poids lourds avec son vagin. J’ai vu une vidéo d’une femme qui soulève un tas de choses (planche de surf, grappe de bananes, noix de coco, des poids etc….) Pourquoi faire? Ce que j’aime dans la pratique de l’oeuf, c’est qu’entre autre c’est une « re »connexion à sa féminité, à son pouvoir personnel, à son ancrage, à son corps, à ces muscles, à son plaisir, à son pouvoir d’accueil de l’autre (entre autre notre ou nos partenaires sexuels) etc…. Et que cette « re »connexion se fait dans la douceur et le respect de soi.

La majorité des Femmes veulent un oeuf percé, car elles ont peur qu’il reste coincé ou qu’il aille je ne sais où. C’est une peur que la majorité des femmes ont, mais qui n’est pas du tout légitime. Cette peur est là par manque de connaissance de son corps. Comme sur les schémas ci-dessous on peut voir que le vagin est comme un couloir et qu’au-dessus il y a l’utérus. L’ouverture du col de l’utérus est tellement petite que l’on ne peut passer qu’un très fin objet (de la taille d »un stérilet par exemple).

C’est IMPOSSIBLE que l’oeuf aille ailleurs que dans le canal du vagin qui n’est pas très grand. Si vous mettez vos doigts dans votre vagin en essayant de toucher le plus loin possible, vous verrez que vous touchez votre col de l’utérus. Le vagin s’étire lorsque vous faites l’amour (ou lors d’un accouchement, c’est super élastique) et il reprend ensuite sa taille normal. Les parois du vagin sont faites de différents muscles qui se croisent dans tous les sens. Si vous êtes détendu, les paroles vaginales le sont. C’est IMPOSSIBLE que l’oeuf reste coincé (voir article sur les utérus rétroversés dans la pratique de l’oeuf de Yoni).

Les Femmes qui ont des oeufs percés ne travaillent pas du tout de la bonne façon avec leurs oeufs. Déjà elles ont tendance à tirer dessus pour le retirer! Ce n’est pas un tampon!! Cela n’est pas bon du tout pour les muscles périnéaux. Un des atout des oeufs de Yoni comme je le disais plus haut c’est que l’on affine les ressentis, les perceptions super subtiles interne, en effet au début 90% des Femmes (pour être gentille) ne sentent rien, elles sont incapables de dire où est leur oeuf. C’est NORMAL. Avec la régularité de la pratique cela va s’affiner. Plus vous pratiquer et plus vous allez sentir et maîtriser les différents muscles. C’est très très important de travailler les différentes intensités de contractions et de surtout travaillé la détente. Si vous tirez, ou pousser pour faire sortir votre oeuf, vous êtes dans une contraction. Une détente c’est rien! On ne pousse pas. On ne contracte pas. On ne tire pas. On est à l’écoute de son corps et de cette DETENTE et on laisse l’œuf glissé doucement. Une autre technique viens ensuite avec plus de pratique pour le faire sortir, c’est de contracter (doucement) les muscles du haut (proche du col) et de détendre ceux du bas (autour de la vulve).

De plus, pour des questions d’hygiène un œuf percé demande plus de manutention. Il faut souvent faire bouillir la pierre, ce qui d’un point de vue énergétique est impensable. Et pour finir, la ficelle est gênante et irritante.

Cela n’est que mon avis. Et ma pratique. Cela fait plus de 20 ans que j’utilise l’œuf de Yoni et comme tout dans ma vie, j’aime me faire me propres idées avec mes explorations personnelles et mes connaissances. Les très vieilles traditions qui date de 5000 ans sont super! Il y a énormément à apprendre et d’inspiration à trouver. Mais les choses évolues et ont changées depuis. Je sais qu’avec cet article certain vont bondir. Mais j’assume. Nous avons une autre connaissance du corps, qui est plus scientifique, mais qui n’est pas négligeable et qui trouve tout son sens, même dans des pratiques aussi vieilles que celle de l’oeuf de Yoni.