Les œufs de Yoni sont ils dangereux ?

La réponse est oui et non.

Utilisés correctement, les Œufs de Yoni ne présentent aucun risque pour l’utilisatrice comme pour sa santé.Son utilisation doit faire l’objet d’un encadrement, mais surtout de conseils personnalisés et avisés de la part d’un(e) professionnel(le).
En effet, l’œuf n’est pas un objet anodin et l’utiliser sans en connaître les fondements peut s’avérer néfaste pour vous et votre périnée.
Voici les premières recommandations de base que je puis vous donner, mais bien évidemment ces indications seules ne suffisent pas. Je vous encourage donc à véritablement vous former à sa pratique.
Le point le plus important selon moi et sur lequel j’attire toute votre attention, est en tout premier lieu de s’assurer de la qualité de votre pierre par la traçabilité de celle-ci de son extraction jusqu’au moment de sa commercialisation.En effet, il est primordial de savoir si elle est saine ou impropre, voire toxique à l’utilisation.
Je vous recommande donc des pierres dites « éthiques ».

Vous pourrez retrouver la définition d’une pierre éthique sur mon article : Œuf de Yoni coup de gueule !  et avoir plus de précisions sur le choix de votre pierre via la vidéo : Quelles pierres choisir ? Et si vous souhaitez acheter un oeuf de Yoni éthique c’est ICI.

Evitez d’utiliser des œufs percés. En effet, ceux-ci sont équipés d’une ficelle que les utilisatrices perçoivent comme un très bon moyen pour pouvoir le retirer une fois son utilisation terminée, (sur le modèle utilisé pour les tampons hygiéniques).Malheureusement, le retirer en tirant sur cette ficelle n’est pas bon du tout pour votre périnée, car cela force sur votre muscle allant ainsi à l’encontre du travail que vous souhaitez effectuer et risquant de le fragiliser. De plus, la ficelle peut s’avérer irritante pour la muqueuse de votre vagin.Je tiens donc à vous rassurer : l’Œuf de Yoni non percé est tout à fait adapté pour être utilisé sans ficelle aucune, ni devoir pousser pour le retirer.
Voir la vidéo : Œuf percé VS non percé ?

Il est important de ne pas le garder longtemps en interne en étant en mouvement : rien que le fait de marcher crée un impact trop violent à court terme sur le périnée. Privilégiez plutôt un moment de détente pendant que vous le portez.
Vous pouvez ainsi pratiquer des exercices de détente ou de tonicité suivant ce que vous avez besoin de travailler dans les zones périnéales précises.
Voir la vidéo : Les étapes de la pratique de l’Œuf de Yoni 

Les Œufs de Yoni sont de différentes tailles : petits, moyens et grands. Celle-ci est en fonction de la taille de votre vagin, tout comme le poids doit être adapté à la résistance de votre périnée. Plus votre œuf sera lourd, plus la pression sur le périnée sera forte, pèsera dessus, le fatiguera et en facilitera la distension. Pour renforcer un muscle, il vaut mieux utiliser un poids moindre plus longtemps que trop lourd sur une courte durée. Et le fait d’avoir eu ou non des enfants n’a absolument rien à voire.
Voir la vidéo : Quelle taille choisir ?

Pour aller plus loin :

En plus d’agir sur les mémoires, l’émotionnel et l’énergétique, l’Œuf de Yoni permet également de travailler sur la tonicité et la détente musculaire périnéale, principe même sur lequel repose mon travail et mon approche.

En effet, de nombreuses idées reçues circulent quant aux bienfaits de l’œuf. L’un de ceux qui revient le plus souvent et le fait qu’il faut énormément muscler son périnée.

Le muscler est bien évidemment important.
En effet, le périnée a pour fonction de fermer l’abdomen et de maintenir bon nombre d’organes du bas-ventre, notamment le vagin, le rectum et la vessie.
En cas de relâchement trop important, des désagréments peuvent survenir comme des fuites urinaires, ou dans des cas plus extrêmes comme de l’incontinence (urinaire ou fécale), voire un prolapsus, plus communément appelé « descente d’organes ».

Néanmoins, trop muscler son périnée peut à l’inverse provoquer de l’hypertonie, c’est-à-dire que le vagin est trop serré du fait de la tonicité du muscle périnéal.
Cela entraîne des douleurs à la pénétration lors des rapports sexuels ou peut éventuellement rendre l’accouchement difficile, des fuites urinaires peuvent aussi survenir, ces tensions périnéales, peuvent se propager dans d’autres endroits du corps également.

Et là je ne parle que de l’équilibre physiologique, car cet équilibre a aussi un impact sur l’émotionnel, l’énergétique et même la circulation (sanguine, hormonale et lymphatique). 

Dès lors, l’équilibre entre tonicité et détente du périnée est absolument primordial.

Il m’a été donné à plusieurs reprises d’entendre de la part de professionnels de la santé tels que des sages-femmes, kinésithérapeutes et ostéopathes, qu’un périnée tonique est un signe de bonne santé pour celui-ci.

Malheureusement, il s’agit d’une idée reçue car j’ai eu l’occasion de rencontrer des femmes ayant des soucis malgré une bonne tonicité périnéale qui n’avaient pas été diagnostiqués par le personnel de santé.

Grâce au travail effectué avec l’Œuf de Yoni, si une tension est située au niveau du périnée il est possible de le voir assez rapidement. Ainsi, grâce à des exercices basés sur la notion de détente périnéale afin de faire disparaître cette zone de tension.

Les conseils d’un professionnel sur l’utilisation de l’œuf sont d’une importance primordiale afin d’éviter de suivre de mauvaises informations présentes sur le net et qui auraient pour conséquence d’accentuer, voire d’aggraver, cette tension déjà présente.

Prenons par exemple une idée reçue bien trop répandue qui peut avoir des conséquences, à savoir de garder l’œuf jusqu’à ce qu’il descende tout seul.

L’utilisatrice va placer l’Œuf de Yoni dans son vagin dont le muscle périnéal va se contracter consciemment afin de le garder bien en place.
Si elle détend son périnée, l’œuf finira par redescendre seul au bout d’un moment sans qu’aucune contraction, ni poussée ne soit exercée dessus.
Dans le cas présent, l’utilisation de l’Œuf de Yoni est optimale.

Malheureusement, cette relaxation n’étant pas indiquée sur bon nombre de sites Internet, l’utilisatrice va insérer l’œuf dans son vagin et vaquer à ses occupations : marcher, faire son ménage, peut-être rigoler, éternuer, etc.
Comme mentionné précédemment rien que le fait de marcher crée un impact trop violent à court terme sur le périnée ; de même que plus vous garderez l’œuf en place longtemps plus son poids pèsera sur votre muscle, le fatiguera, facilitant ainsi sa distension.

Si la contraction est inconsciente et que la femme le garde longtemps, cette tension sera accentuée.

Pour les mêmes raisons, il est contreproductif également d’utiliser un œuf percé et de tirer sur la ficelle alors que l’œuf est maintenu par les muscles contractés de façon inconsciente. Cela va encore une fois accentuer la tension inconsciente. 
Autre bêtise mauvaise pour le périnée : pousser pour faire descendre l’Œuf de Yoni. Le périnée doit être contracté seulement vers le haut

Un autre stéréotype qui circule énormément est qu’une femme ayant déjà eu un/des enfant(s) doit plutôt s’orienter vers un œuf de grande taille, les tailles dites « moyennes » et « petites » étant donc réservées aux femmes n’ayant pas encore connu d’accouchement. C’est FAUX !
Le fait que celui-ci retrouve ou non sa taille initiale après l’accouchement dépend de plusieurs facteurs variant d’une femme à une autre, à savoir : le nombre d’enfant(s) que vous avez eu(s), la taille du/des bébé(s), la génétique de votre organisme et l’exercice que vous pratiquez ou non dans votre quotidien.

Aussi, ce n’est pas parce que vous avez eu un ou plusieurs enfants que votre vagin sera automatiquement plus large.

Et la taille des oeufs se décide sur plusieurs critères comme : y a t’il des pathologies ? (sécheresses vaginales, vaginisme, kystes, endométriose etc….), quelle est votre histoire?, où en êtes vous de vos sensation vaginales etc….

Enfin, je terminerai cet article en vous proposant deux vidéos qui me paraissent importantes et qui concernent les femmes ayant des particularités utérines comme des utérus antéversés et rétroversés.
En effet, j’attire toute votre vigilance sur l’utilisation de l’Œuf de Yoni et l’importance d’avoir recours aux conseils d’un professionnels de son utilisation, un mauvais emploi de celui-ci pouvant être encore plus dommageable pour vous : Particularité utérine et Particularité utérine et Oeuf de Yoni

Afin de pouvoir vous guider et vous accompagner dans l’utilisation de votre œuf, j’ai créé spécialement pour vous des protocoles et exercices permettant de travailler sur la tonicité et la détente de votre périnée.
En effet, il faut savoir que le périnée est divisé en plusieurs « zones ». La majorité de ces zones peut donc être tonique, mais un relâchement ou une tension peut très bien exister au sein de l’une d’elles.

C’est donc la combinaison de ces deux aspects : détente et tonicité périnéale, qui permettra d’assurer le juste équilibre de votre muscle et lui permettra également de remplir pleinement toute sa fonction.

Vous l’aurez compris, utiliser un Œuf de Yoni nécessite des connaissances, un accompagnement et un suivi que seul un véritable professionnel peut vous apporter et ce, afin de vous permettre de vous découvrir et de vous rendre autonome par la suite dans votre utilisation.

Aussi, parce que votre féminité est importante et n’appartient qu’à vous, n’hésitez pas à exigence de la qualité et le meilleur pour vous.

Lydia Vasquez

Mes différents articles en lien : 
Comment retirer son Œuf de Yoni : https://free-moon.fr/comment-retirer-son-oeuf-de-yoni/
Les bêtises à ne pas faire avec les Œufs de Yoni : https://free-moon.fr/oeuf-de-yoni-et-betises-a-ne-pas-faire/
Utérus rétroversé et antéversé : https://free-moon.fr/uterus-retroverse-et-oeuf-de-yoni/ Oeuf de Yoni Coup de Gueule ! https://free-moon.fr/oeuf-de-yoni-coup-de-gueule/